Schloss Sanssouci im Park Sanssouci

Les terrasses viticoles du château de Sanssouci

La célèbre vue sur le jardin de Sanssouci fut créée après la décision de Frédéric le Grand d’aménager un vignoble en terrasse sur le versant sud du Bornstedter Höhenzug. Auparavant, des chênes se dressaient sur la colline. Voici quelques informations et contextes sur les terrasses viticoles du château de Sanssouci.

Les Terrasses Viticoles du Château de Sanssouci

À l’époque du roi-soldat Frédéric-Guillaume Ier, des chênes se dressaient sur la colline. Celui-ci fit abattre les chênes pour l’expansion de la ville de Potsdam et pour consolider le sol marécageux. Il ne resta qu’une « montagne déserte », comme l’appela Frédéric II.

Le 10 août 1744, Frédéric II ordonna de transformer cette « montagne déserte », sur le versant sud du Bornstedter Höhenzug, en un vignoble en terrasse. Frédéric connaissait déjà les plantations de vignes dans la région depuis son adolescence. En effet, Frédéric-Guillaume Ier, après avoir transformé en terrain d’exercice le jardin de plaisance précédent du château de Potsdam en 1714, fit aménager au nord-ouest de la porte de Brandebourg le jardin de Marly comme jardin de plaisance et potager. Ces zones étaient auparavant utilisées comme jardin par les habitants de Potsdam. À cette époque, les premières plantations de vignes furent également établies sur le Bornstedter Mühlenberg.

C’est ainsi que fut créée la célèbre vue sur le jardin de Sanssouci.

Construction des Terrasses Viticoles

Les terrasses viticoles furent largement achevées d’ici 1746. Le projet était dirigé par l’architecte Friedrich Wilhelm Diterichs. Les travaux de jardinage furent confiés à Philipp Friedrich Krutisch.

Friedrich Wilhelm Diterichs divisa le versant sud en six larges terrasses avec des murs incurvés vers l’intérieur au milieu. Cela visait à maximiser l’utilisation des rayons du soleil.

Sur les terrasses viticoles, différents types de fruits et de vignes indigènes ainsi que des variétés étrangères étaient cultivés. Les variétés étrangères étaient logées dans des niches vitrées. De plus, il y avait pendant la saison estivale 84 orangers en pots, disposés entre les pyramides de if.

Terrasses Viticoles avec 132 marches

À l’origine, 120 marches montaient le long de l’axe central. Aujourd’hui, il y en a même 132. Les terrasses sont divisées en six sections et disposent de rampes d’accès de chaque côté de la colline.

À partir de 1745, un jardin d’agrément de style baroque avec des pelouses fut aménagé en dessous des terrasses. Au milieu fut créée en 1748 la « Grande Fontaine », un bassin de fontaine en forme de trèfle à quatre feuilles.

Caveau

Frédéric II était tellement lié à son château de Sanssouci qu’il voulait être enterré sur la terrasse viticole supérieure. Même dans la mort, il voulait être proche de son Sanssouci. Ce vœu ne fut réalisé qu’en 1991. La tombe de Frédéric le Grand se trouve sur la terrasse supérieure.